Chapitre 8: LES MESURES DE RESISTANCES - Physique-Chimie Troisième | DigiClass
User Picture
Vous

LES MESURES DE RESISTANCES

I.  Mesure directe à l’ohmmètre

Une résistance peut être mesurée directement à l’ohmmètre.

C’est une fonction que l’on trouve en général sur les contrôleurs universels ou multimètres.

Il suffit de relier les bornes de la résistance à celle de l’ohmmètre qui indique directement la mesure. En fait l’ohmmètre est muni d’une pile, il mesure une intensité qui dépend de la couleur de la résistance. Si on court-circuite ses deux bornes, l’ohmmètre indique une résistance nulle et si elles ne sont pas reliées, il indique une résistance infinie.

II.  Méthode voltmètre-ampèremètre

A.  Montage

Mesurons avec un ampèremètre l’intensité $I$ du courant qui traverse un conducteur ohmique ; et avec un voltmètre la tension $U$ à ses bornes.

57415862.

Nous en déduisons la valeur de la résistance du dipôle en appliquant la loi d’ohm $R=\frac{U}{I}$

B.  Résultat

Si l’ampèremètre mesure 0,03A et le voltmètre12v, on obtient la résistance en utilisant la loi d’ohm.

$R=\frac{U}{I}$  an  $R=\frac{12}{0,03}$

$R=387,1Ω$

C.  Remarque

Il existe deux sortes de montages. : Le montage courte dérivation et le montage longue dérivation.

On étudie uniquement le montage courte dérivation.

La courte dérivation est utilisée si le voltmètre à une résistance élevée par rapport à celle à mesurer.  

57415862.

Courte dérivation

III.  Le code des couleurs

Une résistance se présente sous forme d’un petit cylindre sur lequel sont peints des anneaux de différentes couleurs.

Chaque résistance possède 3 anneaux de couleurs différentes et chaque couleur correspond à une valeur bien déterminée.

  • Le chiffre de la première couleur est le 1er chiffre de la valeur de la résistance
  • Le chiffre de la deuxième couleur est la valeur du 2ème chiffre de la résistance
  • Le chiffre de la troisième couleur donne le nombre de zéro (0) après le 2ème

R= (10a+b).10c

Couleur

Noir

Marron

Rouge

Jaune

Vert

Chiffre correspondants

0

1

2

4

5

 

Bleu

Violet

Orange

Gris

blanc

6

7

3

8

9

IV.  Dipôles particulier

A.  Lampe à incandescence

  • Appliquons la méthode «ampère-voltmètre» pour déterminer la résistance du filament d’une lampe à incandescence en fonctionnement.

Pour la valeur minimale de la tension, U=3,5, nous mesurons I=200mA soit 0,2A.

$R=\frac{U}{I}$ d’où $R=\frac{3,5}{0,2}$ =17,5Ω

  • Débranchons la lampe du circuit et mesurons sa résistance à l’aide d’un ohmmètre. On trouve R=1,7Ω.
  • En conclusion, la lampe à incandescence ne se comporte pas comme un conducteur ohmique. La résistance de son filament en tungstène augmente fortement avec la température.

B.  La photorésistance

La résistance d’un photorésistance ou LDR diminue quand son éclairement augmente. On utilise une photorésistance LDR (Light Depending Resistor) pour détecter la lumière.

C.  La thermistance (CNT)

  • A la température ambiante de 25°C, sa résistance vaut 4kΩ
  • Dans l’eau chaude sa résistance diminue et atteint 600Ω à 60°C

La thermistance (CNT (Coefficient de Température Négatif)) dont la résistance diminue quand la température augment est un capteur de température.

Remarque :

  • Symbole d’une photorésistance     
  • Symbole d’une thermistance
  • Souvent on peut avoir des résistances à 4 anneaux

Le 4ème anneau est une précision ou tolérance

Dans ce cas :

R= (10a+b).10c + d (10a+b). 10c               d est la précision ou la tolérance.

Couleur

Gris

Doré

Rouge

Marron

Précision

10%

5%

2%

1%