User Picture
Vous

L’appareil digestif – digestion - hygiène.

I.  Introduction

Les aliments que nous consommons sont destinés à toutes les cellules du corps. Mais ces aliments ne sont pas directement utilisables par les cellules. Pour être utilisable, ces aliments doivent subir des transformations mécaniques et chimiques dont l’ensemble forme la digestion. La digestion est assurée par un ensemble d’organe qui forme l’appareil digestif

II.  Anatomie de l’appareil digestif

L’appareil digestif de l’homme possède les organes suivants : la bouche avec les dents, un tube digestif et les glandes digestives.


$Appareil\;digestif\;de\;l'homme$

A.  La bouche

La bouche est une cavité tapissée par une muqueuse. Les glandes salivaires y déversent la salive. La cavité buccale contient : les dents et la langue .

B.  Les dents

Elles sont logées dans la cavité buccale et sont fixées dans les deux maxillaires. Un adulte possède 32 dents.

1.  Structure de la dent

Une dent comprend trois parties qui sont :

  • La couronne, dont la structure varie selon le type de dent;
  • Le collet, qui est la zone jonction entre la couronne et la racine;
  • La racine, qui fixe la dent aux maxillaires.

Une coupe verticale montre que la dent est constituée de plusieurs substances :

  • L’émail, très dure et protéger par la cuticule;
  • L’ivoire, très riche en sels minéraux et forme la plus grande partie de la dent;
  • Le cément, qui une substance osseuse recouvrant la racine;
  • La pulpe dentaire, formée de tissus conjonctifs contenant des vaisseaux sanguins et un nerf appelé nerf dentaire.

                               Schéma de la structure de la dent
                       $Schéma \;de \;la \;structure \;de \;la \;dent$

2.  Les différentes sortes de dents

Selon la forme de leur couronne on distingue :

  • Les incisives, utilisées pour couper les aliments;
  • Les canines, utilisées pour déchirer les aliments;
  • Les prémolaires, utilisées pour broyer les aliments;
  • Les molaires, utilisées pour broyer également les aliments.

3.  La formule dentaire

L’ensemble des dents d’une personne peut être défini par une formule appelée formule dentaire. Chez l’adulte la formule dentaire est :

(Mâchoire supérieure / Mâchoire inférieure) = $(4/4) I + (2/2) C + (4/4) PM + (6/6) M$.

(Demi-mâchoire supérieure / Demi-mâchoire inférieure) = $(2/2) I + (1/1) C + (2/2) PM + (3/3) M$.

4.  Les différents types de dentitions

Chez l’homme on rencontre deux types de dentitions :

  • La dentition de l’enfant : formée des premières dents qui poussent entre le sixième mois et la troisième année, elles tombent vers la septième année et sont au total de 20 dents.
  • La dentition de l’adulte : formée des dents définitives au nombre de 32.

C.  Le tube digestif et les glandes digestives

1.  Le tube digestif

Il mesure environ 10 mètre de long et comprend : la cavité buccale, le pharynx, l’œsophage, l’estomac, l’intestin grêle et le gros intestin.

$\triangleright$ L’estomac :
Il se situe entre l’œsophage et l’intestin grêle. Sa paroi est formée de trois couches qui sont :

  • Une couche externe conjonctive qui assure sa protection;
  • Une couche musculaire qui assure sa contraction;
  • Une couche interne formée de nombreux replis dans lesquelles sont logées les glandes gastriques qui sécrètent le suc gastrique.

$\triangleright$ L’intestin grêle :
Il mesure environ 7 à 8 mètre de long et replié plusieurs fois sur lui-même. Sa paroi est formée de trois couches :

  • Deux couches musculaires externes;
  • Une couche interne appelée muqueuse intestinale qui présente de nombreux petits points appelés villosités intestinales. Dans la muqueuse intestinale, on trouve de nombreuses glandes appelées glandes intestinales qui sécrètent les sucs intestinales.

$\triangleright$ Le gros intestin :
Il présente une longueur d’environ 1,5 mètre. Dans sa paroi on ne trouve pas de glandes digestives. La partie terminale du gros intestin est appelé rectum terminé par l’anus.

2.  Les glandes

Ce sont les glandes qui déversent dans le tube digestif des sécrétions appelées sucs digestifs. 

$\triangleright$ Les glandes salivaires :
Ils sont au nombre de trois paires. Comme suc digestif, elles sécrètent la salive qu’elles déversent dans la cavité buccale.

$\triangleright$ Le foie :
C’est une énorme glande de couleur acajou qui pèse 1,5 Kg. Il est situé sous le diaphragme du côté droit. Il est constitué de petits grains observables à la loupe et appelés globules hépatiques. Sur le foie, on trouve une poche de couleur verte appelée vésicule biliaire contenant la bile. La bile est déversée par le canal cholédoque.

$\triangleright$ Le pancréas :
C’est une petite glande de couleur rose qui pèse environ 70g. Comme suc digestif, il sécrète le suc pancréatique qui se déverse dans l’intestin grêle par le canal pancréatique.

$\triangleright$ Les glandes gastriques :
Elles sont situées dans la paroi interne de l’estomac. Comme suc digestif, elles sécrètent  le suc gastrique qu’elle déverse dans l’estomac.

$\triangleright$ Les glandes intestinales :
Situées dans la muqueuse de l’intestin grêle, elles sécrètent le suc intestinal qu’elles déversent dans l’intestin.                                  

D.  Les voies de l’absorption

Les nutriments au niveau des villosités passent par deux voies pour être distribués à toutes les cellules du corps. Ces deux voies sont : la voie sanguine et la voie lymphatique.

- L’eau, les sels minéraux, les vitamines, le glucose et les acides aminés passent par la voie sanguine. Ces nutriments pénètrent dans les vaisseaux sanguins au moment de l’absorption.
- Les acides gras et les glycérides passent par la voie lymphatique. Ces nutriments pénètrent dans les chylifères au moment de l’absorption.

III.  Physiologie de l’appareil digestif

A.  Les étapes de la digestion

1.  La digestion buccale

Dans la bouche les aliments subissent comme transformation mécanique : la mastication qui se fait grâce aux dents. Après la mastication, on obtient une masse formée d’aliment imprégné de salive appelé bol alimentaire, qui est poussé dans l’œsophage par la langue.

Dans la bouche les aliments subissent comme transformation chimique, la transformation de l’amidon en maltose. Cette transformation se fait grâce à l’amylase salivaire qui est contenue dans la salive; C'est la digestion de l'amidon par la salive.

2.  La digestion gastrique

Dans l’estomac les aliments subissent comme action mécanique le brassage qui se fait grâce aux contractions de l’estomac.

Dans l’estomac les aliments subissent une transformation chimique qui est la transformation des protides en polypeptides. Cette transformation chimique est l’œuvre des enzymes contenues dans le suc gastrique. Ces enzymes sont la pepsine et la présure.
A la fin de la digestion gastrique, les aliments sont transformés en une bouillie fluide appelée chyme stomacale.

Remarque :
Les enzymes du suc gastrique ne peuvent transformées les protides qu’en la présence de l’acide. Dans la paroi interne de l’estomac, on trouve des cellules qui fabriquent de l’acide chlorhydrique.

3.  La digestion intestinale

Dans l’intestin grêle les aliments subissent une transformation mécanique très négligeable qui est le brassage dans l’intestin grêle, ils y subissent surtout des transformations chimiques sous l’action du suc pancréatique, de la bile et du suc intestinal.

$\triangleright$ Action du suc pancréatique :
Il contient beaucoup d’enzymes qui sont : l’amylase pancréatique, la trypsine, la chymotrypsine et la lipase.

  • Sous l’action de l’amylase pancréatique, l’amidon cuit ou cru est transformé en maltose et le maltose en glucose.
  • Sous l’action de la trypsine et de la chymotrypsine, les protides sont transformés en polypeptides et les polypeptides en acides aminés.
  • Sous l’action des lipases, les lipides sont transformés en acides gras et en glycérides.

 $\triangleright$ Action de la bile :
Elle ne fait aucune transformation chimique des aliments car elle ne contient pas d’enzymes. Son rôle est de neutraliser l’acide avec lequel les aliments quitte l’estomac. Elle permet d’émulsionner les lipides pour faciliter l’action des lipases.

$\triangleright$ Action du suc intestinale :
Il achève l’action des autres sucs digestifs car la digestion se termine dans l’intestin grêle.

  • Il transforme les sucres complexes (maltose, saccharose, lactose..) en glucose.
  • Il transforme les protides non encore digérés en acides aminés.
  • Il transforme les lipides non encore digérés en acides gras et en glycérides.

4.  Récapitulation

Le tableau suivant résume l’ensemble des transformations chimiques de la digestion.  recapitulation

5.  Conclusion

Le but de la digestion est de décomposé les aliments en de petites molécules capables de traverser la paroi intestinale pour passer dans le sang. A la fin de la digestion, le mélange de tous les produits finaux appelé nutriment donne une bouillie très fluide appelée chyle intestinale dont la composition est :

  • L’eau, les sels minéraux et les vitamines qui ne subissent aucune transformation dans le tube digestif;
  • Le glucose provenant de la digestion des glucides;
  • Les acides aminés provenant des protides;
  • Les acides gras et glycérides, provenant de la digestion des lipides;
  • Quelques résidus d’aliments composés non digérés.

B.  L’absorption

A la fin de la digestion, les différents nutriments qui forme le chyle passe dans le sang : c’est l’absorption intestinale. Cette absorption se fait grâce aux villosités intestinales qu’on retrouve dans la muqueuse intestinale. Chaque villosité intestinale est formée d’un épithélium qui recouvre un tissu conjonctif contenant des vaisseaux sanguins et un vaisseau lymphatique appelé chylifère.

 


$Schéma \;d’une\; villosité\; intestinale$

IV.  Hygiène de la dent et de la digestion

A.  Hygiène de la dent

La maladie des dents est appelée la carie dentaire. Elle se définie comme une déminéralisation. Elle est provoquée par la fermentation (due aux bactéries) de trop de sucre dans la bouche.
Les acides produits creusent l’émail puis la dentine (l’ivoire) : il se forme un trou, la carie.
Les différents stades de la carie dentaire sont :

  • Stade 1 : La cuticule et l’émail sont rongés, la dent est indolore;
  • Stade 2 : L’ivoire est attaqué. La dent devient sensible au chaud et au froid;
  • Stade 3 : Début de l’infection de la pulpe dentaire. La douleur est vive;
  • Stade 4 : Infection de la pulpe dentaire ; la douleur devient très vive.

Pour éviter la carie dentaire, il faut :

  • Eviter de mordre les objets métalliques et des objets très durs;
  • Eviter de consommer des aliments trop chaud ou trop froid;
  • Eviter l’excès de sucre;
  • Se brosser régulièrement les dents après chaque repas.

B.  Hygiène de la digestion

Pour permettre une bonne digestion des aliments nous devrons :

  • Se laver les mains avant tout repas;
  • Eviter les intoxications alimentaires dues à des aliments avariés;
  • Faciliter le travail de l’estomac en mastiquant bien les aliments, en mangeant à des heures régulières et sans excès;
  • Faciliter les sécrétions digestives en évitant l’abus de l’alcool, du tabac et en buvant peu d’eau au cours du repas;
  • Faciliter l’évacuation des déchets en consommant des aliments de lest et en allant régulièrement à la selle.