User Picture
Vous

Les microbes

I.  Introduction :

On appelle microbe, tout organisme de petite taille qu’on ne peut voir qu’au microscope. La microbiologie est la science chargée de leur étude.

II.  Classification des microbes

A.  Les bactéries

Les bactéries sont des êtres unicellulaires. Pour obtenir les bactéries, on peut utiliser un milieu qui favorise leur multiplication (infusion de foin par exemple).

Selon la forme, on a :

  • Les bacilles, qui ont une forme de bâtonnet (Bacillus subtilus, bacille tétanique).
  • Les coques, qui ont une forme ronde (Gonocoques, méningocoques, streptocoques).
  • Les spirilles, qui ont la forme d’un ressort (Tréponème pâle).
  • Les ciliés, … (Actinomycès).

Au microscope, une bactérie (Bacillus subtilus par exemple) présente un cytoplasme entouré d’une membrane doublé d’une paroi. Dans le cytoplasme sont dispersés les éléments du noyau (il n’y a pas de membrane nucléaire).

  Résultat de recherche d'images pour

B.  Les protozoaires

Ce sont des êtres unicellulaires vivant en parasites ou en saprophytes. Ils comprennent :

  • Les ciliés ou infusoires (Paramécie).
  • Les flagellés (Le trypanosome).
  • Les rhizopodes (L’amibe).
  • Les sporozoaires (Le plasmodium).

C.  Les champignons

Les champignons microscopiques comprennent :

  • Les levures de bière, qui se multiplient par bourgeonnement dans les conditions favorables. Lorsque les conditions deviennent défavorables, elles forment des spores.
  • Les moisissures, qui sont des champignons microscopiques que l’on rencontre sur les produits alimentaires en décomposition. Le Pénicillium est une moisissure verte, utilisée dans la fabrication de la pénicilline (un antibiotique).Aspergillus est également une moisissure qui provoque l’aspergillose (maladie ressemblant à la tuberculose pulmonaire). Les maladies causées par des champignons sont appelées mycoses.

D.  Les virus

Les virus ne peuvent se développer que dans les cellules vivantes. Ce sont des parasites obligatoires. Ils sont responsables de diverses maladies dont le sida (VIH), la rougeole, la rage  …

III.  La vie des microbes : cas de Bacillus subtilus.

  • Locomotion : il se déplace en battant des cils vibratiles.
  • Nutrition : il se nourrit de matières organiques contenues dans les eaux stagnantes où ils vivent.
  • Respiration : le bacille subtilus est une bactérie aérobie (qui a besoin d’air pour vivre). Certains microbes tels que Clostridium tetani sont anaérobies (n’ont pas besoin d’air pour vivre) ; tandis que d’autres comme la levure de bière (Sacharomyces cerevisiae) sont anaérobies facultatifs (peuvent vivre en la présence comme en l’absence d’air).
  • Reproduction : ils se multiplient par bipartition ou scissiparité (division en deux parties égales).
  • Sporulation : dans de mauvaises conditions, ils se transforment en spores (forme de résistance).