User Picture
Vous

LA REDUCTION DE L'OXYDE FERRIQUE ET DE L'OXYDE CUIVRIQUE

I.  Réduction de l’oxyde ferrique

A.  Expérience

On mélange de la poudre de l’oxyde ferrique et de la poudre d’aluminium dans un têt, puis on fait bruler ce mélange grace à ruban de magnésium (Qui a le même rôle qu’une allumette).


B.  Observation

La combustion se fait avec une gerbe d’étincelles, à la fin de la réaction , on observe une poudre blanche et des solides gris.

C.  Interprétation

La poudre blanche est l’alumine de formule $Al_2O_3$.Les solides gris (qui sont attirés par un aimant) sont du fer. On peut donc écrire l’équation chimique de la réaction :
Aluminium + oxyde ferrique$\rightarrow $Alumine + fer
$2Al + Fe_2O_3\rightarrow Al_2O_3 + 2Fe $
L’oxyde ferrique a donné ses atomes d’oxygène à l’aluminium : l’oxyde ferrique a oxydé l’aluminium (on dit aussi que Aluminium a été oxydé par l’oxyde ferrique.).L’oxydant est le corps qui oxyde (ici oxyde ferrique)
Un corps qui a été oxydé a gagné des atomes d’oxygène. L’aluminium a enlevé les atomes d’oxygène de l’oxyde ferrique : l’aluminium a réduit l’oxyde ferrique (on dit aussi que l’oxyde ferrique a été réduit par l’aluminium) .Le réducteur est le corps qui réduit (ici l’aluminium).
Un corps qui a été réduit a perdu des atomes d’oxygène.
On peut résumer ce que l’on vient de dire par l’équation de la réaction

II.  Réduction de l’oxyde cuivrique

A.  Expérience

On chauffe dans une éprouvette, un mélange d’oxyde cuivrique  (poudre noire) et du carbone (poudre noire) .On fait passer le gaz ainsi produit à travers l’eau chaux.

B.  Observation



L’eau de chaux se trouble. De plus si on regarde sur les parois de l’éprouvette , on observe un dépôt rouge.

C.  Interprétation

L’eau de chaux qui se trouble indique la présence de $CO_2$ et le dépôt rouge est du cuivre.
On a donc l’équation de la réaction chimique qui peut s’écrire :
Carbone + Oxyde cuivrique\rightarrow dioxyde de carbone + cuivre
$C + 2CuO\rightarrow CO_2 + 2Cu$
Si on reprend le même raisonnement que précédemment on peut dire que :
le carbone a été oxydé par l’oxydant oxyde cuivrique $(CuO)$, l’oxyde cuivrique a été réduit par le réducteur carbone $(C)$. L’équation de la réaction peut donc s’écrire :